• 1. Informations générales
  • 2. Descriptifs des formations :

    • CYCLE 1 : Première année (199 heures)
      • Informations générales cycle 1
      • CYCLE 1 : 199 Heures


        CE PREMIER CYCLE NE PERMET PAS L'OBTENTION DU CERTIFICAT DE MUSICOTHÉRAPEUTE

        Les sessions sont à effectuer dans l'ordre ci-dessous

        Descriptifs des sessions:

      • Propédeutique.Musicothérapie.Trois jours
      • Trois jours: 24 Heures

        Ces journées s'adressent à toute personne désirant faire une approche pratique et théorique de la musicothérapie, de ses applications et de ses limites.
        Le rythme, le mouvement, la mélodie, la musique, le son et la voix sont les éléments de base de cet atelier dynamique.
        Par ces trois jours de sensibilisation, nous souhaitons offrir au «profane» une approche différente de ses relations avec les autres et au «déjà professionnel» un aperçu des voies qui permettent d'accéder à une formation authentique.

        Contenu :


        Le dire et le faire. Mise en acte et mise en parole. Les bases fondamentales pouvant justifier la musicothérapie.
        La communication et les codes de communication. La communication analogique et la communication digitale. L'entendu. Travail sur le rythme.L'écoute.La voix. L'instrument. La création. Le geste. La communication.Travail corporel. L'écoute et sa transcription. Les applications.

      • Session 1 : Le corps objet sonore, l'instrument prolongement du corps
      • Session 1 : 35 Heures (4 jours 1/2)


        Le corps objet sonore, l'instrument prolongement du corps

        La musicothérapie est une intervention centrée sur le sujet dans son rapport avec la communication. Elle trouve ses racines dans le monde sonore qui constitue notre environnement : les bruits, les voix, les sons, le silence, le souffle, le mouvement…On définit la musicothérapie comme étant l’utilisation des éléments constitutifs de la musique ( la vibration, le rythme, le son, la mélodie, l’harmonie ) et bien entendu la musique elle-même afin d’ouvrir des canaux de communication.

        Cette action de formation a pour objectifs de permettre aux participants de :

        • comprendre ce qui fonde et explique l’utilisation du rythme en musicothérapie
        • d’être capables d’utiliser le rythme en musicothérapie
        • d’être capables d’utiliser des instruments de percussions en musicothérapie
        • d’apprendre à mettre en place un atelier d’expression rythmique

        Un atelier de création, d’initiation et d’ouverture aux techniques musicales propose de faire découvrir la conception et la pratique d’instruments de percussion. Travaillant ainsi la création, l’expression et la communication, il sera ici question de concevoir et utiliser l’objet intermédiaire musical.

        - Le corps objet sonore
        - L’instrument prolongement du corps
        - Le rythme, l’expression du rythme en musicothérapie
        - Les instruments de percussions
        - Utilisation des instruments de percussions en musicothérapie
        - Percussions et relation
        - Notions de jeu, de créativité et d’improvisation
        - Création d’œuvre commune

      • Session 2 : La voix en musicothérapie
      • Session 2 : 35 Heures (4 jours 1/2)


        Cette action de formation a pour objectifs de permettre aux participants d’être capables de comprendre ce qui fonde et explique l’utilisation de la voix en musicothérapie.

        • Comprendre ce qu’est la voix

        • Maitriser sa voix

        • Comprendre l’apport du travail vocal en musicothérapie (la voix : médiateur premier en musicothérapie)

        • Apprendre à utiliser la voix en musicothérapie : les outils

        • Etre capable de mettre en place et d’assurer son intervention.


        La voix, la respiration, le souffle, l'identité sonore, la polytonie, l'émotion, l'intonation, l'harmonisation, le chant

        La pratique vocale est fondamentale. Elle permet une prise de conscience réelle par l'individu des composants de son bien-être, des blocages éventuels et du travail à accomplir. C'est un outil de développement personnel. Elle permet aussi de retrouver les sons qui résonnent le plus en nous-mêmes, d'explorer nos sensations et d'être en lien avec nos émotions.

        Derrière cette activité se cache des effets et des enjeux fondamentaux : reconnaissance du corps, développement de la respiration et des capacités énergétiques, relaxation, contrôle de soi, enracinement, confiance en soi. Aller à la rencontre de soi-même et offrir la possibilité aux sens, aux émotions, à la sensibilité de s'exprimer afin d'évacuer des blocages, des tensions et de s'épanouir.

        Le travail proposé au cours de ces journées est essentiellement centré sur l'utilisation de la voix en tant qu'objet intermédiaire en musicothérapie :

      • • Travail sur la respiration le souffle, l'intonation, l'expression, la «mélodisation», le chant
      • • S'écouter soi-même et écouter les autres afin d'accéder à une meilleure communication
      • • Reconnaître ses affects
      • • Développer la concentration, l'attention et l'écoute
      • • Faciliter la relation avec les autres et constituer ainsi un moyen d'expression

      • Eléments de base : Le rythme, le geste, le mouvement, la mélodie, la musique, le son, la voix. Le corps, d'où sort la voix, le mouvement qui induit, accompagne, favorise cette projection de la voix vers l'extérieur, qui en conditionne la direction, le volume, l'intensité, la sonorité. Le matériau sonore/musical est extension du corps par l'intermédiaire du geste.

      • Session 3 : La voix en musicothérapie - Approfondissement et chant diphonique.
      • Session 3 : 35 Heures (4 jours 1/2)


        • APPROFONDISSEMENT ET CHANT DIPHONIQUE : la voix, la respiration, le souffle, l'identité sonore, la polytonie, l'émotion, l'intonation, l'harmonisation, le chant.

        LE CHANT DI-PHONIQUE.

        Le chant di-phonique est une technique vocale mongole.Cette technique consiste à émettre un bourdon sur lequel par un simple mouvement de bouche, se produisent des sonorités flûtées: les harmoniques.

        La pratique de ce chant ouvre là porte à un des nombreux mondes sonores qui nous constitue. Ce type de chant n'a pas qu'une valeur culturelle et esthétique, c'est aussi pour chacun et avec l'autre, un moyen d'ouvrir d'autres canaux de communication.
        Il est indéniable que la sonorité vibratoire des harmoniques puisse engendrer dans l'être un adoucissement pour tous ceux qui se trouvent à portée d'écoute.
        Retrouver le chemin des harmoniques par l'écoute et par la production de ses propres harmoniques est pour chacun et avec l'autre un moyen d'ouvrir des canaux de communication.

        L'intérêt et l'apport de cette pratique pour chacun et avec l'autre, sont :

        - Un travail sur le souffle
        - Conscience du corps
        - Travail vibratoire
        - Un relâchement mental
        - Dans sa pudeur vocale oser sa voix oser chanter donc de s'éprouver.
        - Communication avec soi ensemble
        - Rencontre des sonorités oubliées dans sa voix et celles produites par les autres
        - Ouverture de sa voix
        - Au cœur du sujet
        - « Diagnostique » pour soi et avec l'autre dans le rapport à ses croyances sur son image vocale.

        Deux jours :

        -Travail sur l'impact sensoriel de l'harmonie ou la dissonance.
        -Spontanéité sonore avec la matière, l'objet.
        -Exploration dans la sensation aux consonnes, aux voyelles….
        -Travail plus spécifique de conscience, facial, labial et de la cavité buccale, sur les voyelles M O A É U I
        -Travail sur la fixation d'un bourdon, UN, OU, EU, AN, ON.
        -Première technique de chant diphonique, à simple cavité dans l'horizontalité .
        -Deuxième technique de chant diphonique, à double cavité.
        -Troisième technique de chant diphonique, à simple cavité, dans la verticalité.

        En savoir plus
        Au cours de la période intra-utérine, l'enfant perçoit les sons à partir du quatrième mois. Les graves sont perçus par l'enfant, entre autre, au travers du liquide amniotique. Les aigues sont perçus, en partie, par l'enfant au moyen du système osseux de la mère. Les harmoniques ne seront perçues qu'au moment ou l'enfant arrive au monde.
        À ce même instant de vie extra-utérine, l'enfant vit son premier contact avec la lumière, l'air, sa voix, et les harmoniques. Par la suite, dans ses babillements, pré langage non-verbal de communication avec son entourage, l'enfant ne cesse de produire des harmoniques.
        L'arrivée du langage et les changements physiques dus au développement de l'enfant vers l'âge adulte, amèneront pour certains une diminution des harmoniques.
        Mais ce monde des harmoniques reste toujours présent et disponible à chacun, notamment dans un premier temps par l'audition, même si elles ne sont pas perçues consciemment comme telles, les harmoniques sont perceptibles, sans que certaines personnes ne les nomment ainsi, par exemple au travers de l'écoute d'une voix qualifiée de belle voix ou de voix séduisante (Hommes de radio, chanteurs, voix riche en harmoniques etc).
        Puis dans un second temps, sans tomber dans un déterminisme, l'Homme depuis sa plus tendre enfance a reçu un engramme sonore ISO : les harmoniques en font partie.

      • Session 4 : Musicothérapie et personnes âgées
      • Session 4 : 35 heures (4 jours 1/2)

        Musicothérapie et personnes âgées La musique traverse les âges, les milieux, les frontières, les événements de la vie... Elle peut donc accompagner le quotidien des personnes isolées de leur milieu habituel de vie. Elle offre dans ce cas un moyen privilégié de dynamisation de l'individu par le ressourcement qu'elle crée. Elle peut donc servir de soutien au personnel d’institution dans son rapport avec les résidants par l’évocation de moments importants et de souvenirs chers, susciter la détente physique et psychique, soutenir d’autres formes d’expression (dessin, mouvement expressif, imagerie mentale, poésie) et travailler sur le sens de l’histoire. C’est ici que la musicothérapie va pouvoir s’insérer dans un projet de mieux-être. Elle peut aussi permettre de rechercher une autre approche de la personne dans le soin. Chez la personne âgée, la musicothérapie peut être un apport dans l'aide à vivre, de façon à ce que la proximité relative de la mort ne devienne pas se laisser mourir avec la sensation d'une vie gâchée, qu'on ne sert plus à rien. Il s'agit d'un travail sur le sens de l'histoire.

        Contenu :


        Les objectifs :

        • Développer et maintenir la capacité d’explorer les possibilités expressives de la voix, du corps et de ce fait stimuler la mémoire, les facultés cognitives et affectives.

        • Travailler à partir des potentialités de la personne, lui faire prendre conscience qu’avec ses moyens elle peut créer, participer physiquement, corporellement, entendre, écouter et donc matérialiser une expression, la transmettre ou la recevoir d’autrui.

        • Par le jeu de sollicitations, d’échanges, d’imitations, de répétitions sonores ou gestuelles, inviter le ou les résidants à mobiliser leurs facultés de perceptions visuelles, auditives et kinesthésiques.

        • Développer et maintenir l’autonomie par la possibilité de faire des choix (d’instruments, de partenaires, de mouvements)

        • Développer l’expression et la communication non-verbale.

        • Développer et maintenir la conscience et l’estime des autres en communiquant avec eux par la musique et la parole.

        • Proposer l’écoute d’œuvres appropriées pour favoriser l’émergence des souvenirs, aider à la détente et à la relaxation.

        • Avoir des effets bénéfiques sur le comportement et les capacités à être plus actifs et donc à se reposer ainsi qu’à maintenir un équilibre émotif pour des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

      • Session 5 : Musicothérapie :Périnatalité et petite enfance
      • Session 5 : 35 heures (4 jours 1/2)

        Musicothérapie :Périnatalité et petite enfance Benenzon a développé sa théorie sur l’Identité Sonore du sujet en partant du constat qu’ « on ne peut dissocier le son de l’existence de l’être ». Chaque individu est constitué de rythmes et de sons qui lui sont propres, internes mais il est aussi soumis ou en interaction permanente avec les rythmes et sons de l’environnement. L’état de grossesse entraîne des bouleversements psycho-corporels. Il n’est plus à prouver qu’un lien étroit unit le corps, l’émotion et la pensée, ainsi que le langage verbal. Le fœtus est un corps en symbiose avec un autre corps. Tout corps est rythme (respiration, battement de cœur, etc.) et possède une sensorialité spécifique à son degré de développement. Le fœtus perçoit très tôt le sonore, la voix de sa mère puis celle de son père. Alors un lien, des liens se tissent, une histoire émerge à travers une relation sonore. S’intéresser aux sons et à la musique, c’est découvrir la vie et tout ce qui la compose, c’est permettre l’éveil au bien-être.

        Contenu :

        Comment ces perceptions sonores, les rythmes, le souffle vont-ils permettre au bébé né de pouvoir rechercher et développer la relation verbale avec autrui ? Si le rythme et le son stimulent le développement sensori-moteur, la mélodie touche l’émotionnel, la voix est enveloppe et manifeste l’individu dans son désir de communication.

        Comment l’application de la musicothérapie intervient-elle dans le processus de séparation /individuation ?
        En quoi le corps, les sens, la voix, le souffle, le rythme et le tempo, la mélodie et les comptines, les gestes et la danse participent-ils à l’intégration du schéma corporel, des notions d’espace-temps , indispensables à toute acquisition ?

        Il sera aussi ici question de permettre aux professionnels de:
        - Mettre en valeur leurs compétences en direction de la petite enfance.
        - De comprendre et connaitre le potentiel que représente l’alliance entre la musique et l’enfant.
        - D’acquérir des savoirs faire pour conduire des séances auprès de jeunes enfants.
    • CYCLE 2 : Deuxieme année (199 heures)
      • Informations Générales cycle 2
      • CYCLE 2 : 199 Heures


        LE SECOND CYCLE PERMET L'OBTENTION DU CERTIFICAT DE MUSICOTHÉRAPEUTE ( + stages de 210 heures et mémoire)

        L'inscription pour le second cycle ne peut se faire que dans son ensemble

        Descriptifs des sessions:


      • Session 6: Analyse et synthèse des concepts et des techniques de musicothérapie: Liens et détours
      • Session 6 : 35 Heures (4 jours 1/2)

        Cette session se propose de faire le point sur l’histoire de la musicothérapie, d’approfondir l’action thérapeutique définie lors des sessions précédentes, de préciser les concepts qui fondent la musicothérapie et justifient son action thérapeutique.

        La musicothérapie est une intervention centrée sur le sujet dans son rapport avec la communication. Elle se place dans le domaine relationnel et non dans le domaine médical ; elle fait partie des « soins de l’âme » plus que des « soins du corps » comme Philon d’Alexandrie l’exprimait parlant des thérapeutes, sans pour autant qu'un amalgame puisse avoir lieu entre musicothérapie et psychanalyse.
        En effet, d’un côté nous avons toujours une mise en acte, une mise en jeu corporelle, même minime, de l'autre nous avons une mise en parole.

        En se référant aux questions que posait le docteur Eric Albrecht lors de ce Congrès mondial : « nous avons abordé le problème des rapports entre les institutions et les thérapies en nous posant quatre questions : qui est thérapeute ? Où est la thérapie ? Pour qui est la thérapie ? Comment est la thérapie ? », le travail proposé au cours de ces journées permettra de mettre en œuvre le processus d’intervention, d’élaborer et développer une méthodologie, des outils et des dispositifs spécifiques à la musicothérapie, toujours adaptés aux publics.

      • Session 7 : Musicothérapie et rééducation
      • Session 7 : 35 Heures (4 jours 1/2)



        La musicothérapie trouve son champ d’action à partir du concept d’isolement défini par le Docteur Gérard Mouls, Président du Congrès de l’Enfant Isolé : « C’est l’enfant fou, l’enfant qui meurt faute d’un sourire, d’une caresse ou qui, s’il survit, vivra éternellement dans un monde d’où sera exclue toute signification, tout sens, sauf ceux produits par lui-même. » L’isolement, précise notre médiateur, est une mise à distance d’autrui, avec difficultés d’échange et de communication. Il peut révéler une faille importante de la personnalité ou une fragilité de l’organisation psychique.
        C’est ce qui justifie l’utilisation des techniques de musicothérapie dans des domaines divers tels que la rééducation d’enfants en difficulté scolaire, d’adolescents en rupture de communication,…

        Dans de nombreuses institutions existe un projet de socialisation, d’éveil au monde, de stimulation et d’ouverture. Dans ce cadre, comment une intervention à partir de la musicothérapie peut-elle se mettre en place, s’articuler avec les autres disciplines ?

        Ces problématiques seront abordées sur le plan théorique et sur le plan pratique.

        Notre approche s’appuie sur la psychologie cognitive qui montre l’importance des prédicteurs des apprentissages. Un prédicteur est caractérisé par le fait que son absence entraîne l’échec et sa présence la réussite (par exemple la conscience phonologique est un prédicteur de l’apprentissage de la lecture). L’application de la musicothérapie à la rééducation permet de ne pas déplacer le symptôme, il s’agit d’un travail en profondeur. Par le rythme et le son, on touche la motricité et la sensorialité ; par la mélodie, on atteint le domaine affectif. L’enfant relevant de la rééducation doit au-delà de son déficit instrumental, apprendre à regarder l’univers. Il doit apprendre à voir, recréer, harmoniser son univers intérieur ; il doit désirer et savoir communiquer avec autrui, il doit se découvrir. La musicothérapie n’est pas là pour remplacer le reste de l’éducation, elle est là pour atteindre le sujet dans sa globalité.

        Un atelier dirigé par un professionnel du domaine, sera consacré à l’étude du langage et des troubles associés (aphasie, dyslexie, dyspraxie, dysorthographie, bégaiement …).

      • Session 8 : Musicothérapie et psychopathologie
      • Session 8: 35 Heures (4 jours 1/2)


        Des conférences et tables rondes sur les différentes pathologies liées à la santé mentale et l’organisation de la personnalité, seront animées et supervisées par un professionnel.

        Cette session s’appuiera sur des études de textes psychanalytiques et philosophiques fondateurs, des études de cas et des outils d’analyse.

        Un travail de mise en pratique sera également mené tout au long de la session, autour des thématiques abordées.

      • Session 9 : Musicothérapie, handicap et polyhandicap
      • Session 9 : 35 Heures (4 jours 1/2)


        « Les personnes atteintes de polyhandicap nécessitent une attention particulière de par les difficultés que cette pathologie entraîne tant pour les personnes elles-mêmes que pour le personnel qui travaille au quotidien avec elles. La musicothérapie permet une approche très diversifiée ainsi qu'un travail profond sur la personne, notamment, concernant son rapport à soi ainsi que son rapport aux autres. Le cadre que la musique contribue à instaurer, dans un contexte thérapeutique, est complémentaire du travail effectué par le musicothérapeute et les co-thérapeutes; elle encadre, soutient, relaie les actions thérapeutiques. Pour ce faire, l'équipe doit répondre à un certain nombre d'interrogations d'un point de vue pratique et d'un point de vue clinique. Ainsi, le travail d'élaboration d'une séance de musicothérapie avec relaxation dynamique, adressée à des enfants et adolescents atteints de polyhandicap, est fondamental afin de répondre aux besoins de ces jeunes en matière de stimulations corporelles, émotionnelles et psychologiques afin de soutenir leur désir de vie ». (Roland Vallée, 2007)

        Au cours de cette session, le travail sera centré sur la sensorialité (prise de conscience de la pulsation, de sa propre pulsation et de celle du groupe…), le mouvement (utilisation du corps comme un instrument en mouvement et instrument de percussion, le rythme montrant le rapport qui existe entre espace et temps par l’intermédiaire du mouvement) et la conscience de soi.

        Nous montrerons la nécessité d'adapter à des sujets atteints de polyhandicap, des techniques initialement destinées à des personnes ayant toute leur mobilité physique, en mettant l'accent sur l'importance de l'approche pluridisciplinaire particulièrement essentielle dans ce domaine.

      • Session 10 : Musicothérapie didactique ; approfondissement des pratiques et réflexion sur la pratique professionnelle
      • Session 10 : 35 heures (4 jours 1/2)

        Mises en situation, analyse, engagement et réflexion peuvent être considérés comme étant les principaux objectifs de ce stage dont certaines séquences sont consacrées à des études de cas.

      • Session 11 : Accompagnement et soutenance Mémoire et stage
      • Session 11 : 24 heures (3 jours )

        Suivi de Stage et direction du Mémoire.

        • Suivi de stage :

        Chaque stagiaire devra rédiger un rapport de stage sur son expérience professionnelle explicitant la problématique, les méthodes et outils élaborés, dégageant les intérêts et limites du stage (au-delà de la simple description), notamment en lien avec le projet professionnel du stagiaire.

        Le rapport de stage devra rendre compte de la capacité du stagiaire à mettre en œuvre et à analyser une problématique de terrain construite à partir de données ou d’observations réalisées sur le lieu de stage. Le rapport ainsi élaboré sera soutenu à l’oral devant un jury composé du formateur-référent et du tuteur de stage.

        • Direction de Mémoire (Méthodologie, approfondissement conceptuel, analyse des données)

        Chaque stagiaire devra choisir une thématique en lien avec la formation, validée par son référent pédagogique, et rédiger un mémoire qui devra contenir une étude de l’existant, une recherche bibliographique, une problématique et des pistes de recherche relatives à celle-ci.

        Le mémoire sera soutenu à l’oral devant un jury composé de professionnels et de formateurs, au plus tard un an après la session « Musicothérapie didactique ».


  • 3. Dates retenues - Tarifs - Horaires.

    • PROCHAIN CYCLE 1 : Première année 2017 (199 heures) Inscriptions en cours

    • Fin des inscriptions le 03 avril 2017 pour ce prochain cycle 1
      • CYCLE 1 2017 (199 heures)

      • Cycle 1 : Groupe B 2017


        PROPÉDEUTIQUE (Module d'introduction obligatoire)
        Du 18 au 20 avril 2017

        SESSION 1: Le corps objet sonore, l'instrument prolongement du corps
        Du 15 au 19 mai 2017

        SESSION 2: La voix en musicothérapie
        Du 19 au 23 juin 2017

        SESSION 3: La voix en musicothérapie: approfondissement et chant diphonique
        Du 18 au 22 septembre 2017

        SESSION 4: Musicothérapie et personnes âgées
        Du 16 au 20 octobre 2017

        SESSION 5: Musicothérapie: périnatalité et petite enfance
        Du 13 au 17 novembre 2017

        Date limite des inscriptions: 03 avril 2017

        Tarifs :Institution 3620 € - Individuel 1670 € - Durée: 199 heures
        Horaires propédeutique:De 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30
        Horaires sessions:Du Lundi au jeudi de 08h30 à 12h30 et de 13h45 à 17h30
        Le vendredi: de 08h30 à 12h30

      • Propédeutique (Module d'introduction obligatoire)
      • Public :
        Pour toute personne désirant faire une approche pratique et théorique pratique et théorique de la musicothérapie.


        Groupe B 2017
        Du 18 au 20 avril 2017

        Date limite des inscriptions: 03 avril 2017

        Durée : 24 heures
        Tarifs cursus complet cycle 1 : Institution 535 € - Individuel 310 €
        Tarifs stage à la carte : Institution 650 € - Individuel 380 €

        Horaires Propédeutique:
        De 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30

      • Session 1 : Le corps objet sonore, l'instrument prolongement du corps
      • Groupe B 2017
        Du 15 au 19 mai 2017

        Date limite des inscriptions: 15 avril 2017

        Durée : 35 heures
        Tarifs cursus complet cycle 1 : Institution 605 € - Individuel 260 €
        Tarifs stage à la carte : Institution 780 € - Individuel 330 €

        Horaires Session 1:
        Du Lundi au jeudi de 08h30 à 12h30 et de 13h45 à 17h30
        Le vendredi: de 08h30 à 12h30
      • Session 2 : La voix en musicothérapie
      • Groupe B 2017
        Du 19 au 23 juin 2017

        Date limite des inscriptions: 19 mai 2017

        Durée : 35 heures
        Tarifs cursus complet cycle 1 : Institution 605 € - Individuel 260 €
        Tarifs stage à la carte : Institution 780 € - Individuel 330 €

        Horaires Session 3:
        Du Lundi au jeudi de 08h30 à 12h30 et de 13h45 à 17h30
        Le vendredi: de 08h30 à 12h30
      • Session 3 : La voix en musicothérapie: approfondissement et chant diphonique.
      • Groupe B 2017
        Du 18 au 22 septembre 2017

        Date limite des inscriptions: 18 aout 2017

        Durée : 35 heures
        Tarifs cursus complet cycle 1 : Institution 605 € - Individuel 260 €
        Tarifs stage à la carte : Institution 780 € - Individuel 330 €

        Horaires Session 3 :
        Du Lundi au jeudi de 08h30 à 12h30 et de 13h45 à 17h30
        Le vendredi: de 08h30 à 12h30
      • Session 4 : Musicothérapie et personnes âgées
      • Groupe B 2017
        Du 16 au 20 octobre 2017

        Date limite des inscriptions: 16 septembre 2017

        Durée : 35 heures
        Tarifs cursus complet cycle 1 : Institution 635 € - Individuel 290 €
        Tarifs stage à la carte : Institution 780 € - Individuel 390 €

        Horaires Session 4 :
        Du Lundi au jeudi de 08h30 à 12h30 et de 13h45 à 17h30
        Le vendredi: de 08h30 à 12h30

      • Session 5 : Musicothérapie:périnatalité et petite enfance

      • Groupe B 2017
        Du 13 au 17 novembre 2017

        Date limite des inscriptions: 13 octobre 2017

        Durée : 35 heures
        Tarifs cursus complet cycle 1 : Institution 635 € - Individuel 290 €
        Tarifs stage à la carte : Institution 780 € - Individuel 390 €

        Horaires session 5 :
        Du lundi au jeudi de 08h30 à 12h30 et de 13h45 à 17h30
        Le vendredi de 08h30 à 12h30
    • PROCHAIN CYCLE 2 : Deuxieme année 2018 (199 heures)
      • CYCLE 2- 2018(199 heures)

      • Cycle 2 : Groupe 2018


        SESSION 6 :Analyse et synthèse des concepts et des techniques de musicothérapie.Liens et détours
        Du 15 au 19 janvier 2018

        SESSION 7: Musicothérapie et rééducation
        Du 05 au 09 mars 2018

        SESSION 8: Musicothérapie et psychopathologie
        Du 23 au 27 avril 2018

        SESSION 9: Musicothérapie, handicap et polyhandicap
        Du 04 au 08 juin 2018

        SESSION 10: Musicothérapie didactique;Approfondissement des pratiques et réflexion sur le pratique professionnelle.
        Du 17 au 21 septembre 2018

        SESSION 11: Accompagnement et soutenance Mémoire et Stage
        Du 06 au 08 octobre 2018

        Date limite des inscriptions: 15 décembre 2017

        Tarifs :Institution 3530 € - Individuel 1620 € - Durée: 199 heures
        Horaires propédeutique:De 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30
        Horaires sessions:Du Lundi au jeudi de 08h30 à 12h30 et de 13h45 à 17h30
        Le vendredi: de 08h30 à 12h30

      • Session 6:Analyse et synthèse des concepts et des techniques de musicothérapie.Liens et détours
      • SESSION 6
        Du 15 au 19 janvier 2018


        Durée : 35 heures
        Tarifs session 6 cycle 2 : Institution 605 € - Individuel 270 €

        Horaires
        Du Lundi au jeudi de 08h30 à 12h30 et de 13h45 à 17h30
        Le vendredi: de 08h30 à 12h30

      • Session 7 : Musicothérapie et rééducation
      • SESSION 7
        Du 05 au 09 mars 2018


        Durée : 35 heures
        Tarifs session 7 cycle 2 : Institution 5605 € - Individuel 270 €

        Horaires
        Du Lundi au jeudi de 08h30 à 12h30 et de 13h45 à 17h30
        Le vendredi de 08h30 à 12h30
      • Session 8 : Musicothérapie et psychopathologie
      • SESSION 8
        Du 23 au 27 avril 2018


        Durée : 35 heures
        Tarifs session 8 cycle 2 : Institution 605 € - Individuel 270 €

        Horaires :
        Du Lundi au jeudi de 08h30 à 12h30 et de 13h45 à 17h30
        Le vendredi de 08h30 à 12h30
      • Session 9 : Musicothérapie, handicap et polyhandicap
      • SESSION 9
        Du 04 au 08 juin 2018


        Durée : 35 heures
        Tarifs session 9 cycle 2 : Institution 605 € - Individuel 270 €

        Horaires :
        Du Lundi au jeudi de 08h30 à 12h30 et de 13h45 à 17h30
        Le vendredi de 08h30 à 12h30
      • Session 10 : Musicothérapie didactique;Approfondissement des pratiques et réflexion sur le pratique professionnelle.
      • SESSION 10
        Du 17 au 21 septembre 2018

        >
        Durée : 35 heures
        Tarifs session 10 cycle 2 : Institution 605 € - Individuel 270 €

        Horaires :
        Du Lundi au jeudi de 08h30 à 12h30 et de 13h45 à 17h30
        Le vendredi de 08h30 à 12h30

      • Session 11 : Accompagnement et soutenance Mémoire et Stage

      • SESSION 11
        Du 06 au 08 octobre 2018


        Durée : 35 heures
        Tarifs session 11 cycle 2 : Institution 605 € - Individuel 270 €

        Horaires :
        08h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30


  • 4. Inscription
    • • Comment s'inscrire. Informations pratiques
    • Quelques précisions importantes:


      Cette formation se déroule dans le cadre de la «formation continue». Il convient de posséder une qualification dans l'un des domaines : médical, paramédical, social, musical, pédagogique ou relationnel.


      • Une demande d'inscription doit etre envoyée à l'AMT ( à télécharger ).Pour toute information à ce sujet merci de bien vouloir nous contacter

      • Tarifs " Individuel"= vous financez vous-même votre formation.(Versement à l'inscription :200 euros pour le cycle 1 et 120 euros pour un seul stage)

      • Tarifs "Institution"= vous faites une demande de prise en charge de votre formation

      • Le cycle 1 = Propédeutique +Sessions 1/2/3/4/5

      • Le cycle 2 : Sessions 6/7/8/9/10/11 L’ensemble de ces stages c'est à dire ( Cycle1 + Cycle 2 ) permettra d’accéder au Certificat de formation à la musicothérapie ( 374 heures de formation théorique + stages + production de mémoire).


      ATTENTION

      • Vous êtes musicothérapeute: Vous pouvez suivre les stages dans l'ordre que vous souhaitez. ( La copie de votre certificat est à joindre obligatoirement à votre inscription)

      • Vous n'êtes pas musicothérapeute: Il est obligatoire de suivre les formations dans l'ordre présenté.
      C'est à dire Propédeutique /Session 1 / Session 2 / Session 3.Les sessions 4 et 5 peuvent être indépendantes. Pour une demande de dérogation merci de bien vouloir contacter l'AMT.
      N'hésitez pas à nous contacter pour toutes informations à ce sujet.


      INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

      Pour les personnes prises en charge par l'employeur ou un organisme, l'inscription n'est prise en compte que lorsque nous avons l'attestation de prise en charge et le retour de la convention.

      Pour les personnes non prises en charge un premier versement est demandé à l'inscription, le solde étant réglé au moment du stage (de façon générale aucun chèque n'est encaissé avant la fin du stage).

      En cas de désistement:
      -Avant la date limite des inscriptions: remboursement
      -Après la date limite des inscriptions: aucun remboursement

      Pour tous renseignements, n'hésitez pas à nous contacter
    • Télécharger le bulletin d'inscription

  • 5. Les formateurs
    • • Responsable pédagogique de la formation
    • Sylvie VILBOUX


      Musicothérapeute-Chanteuse et musicienne professionnelle
      Formatrice session voix à l'A.M.B au Centre Hospitalier Spécialisé la Chartreuse. Dijon.
      Formatrice à l'A.M.T
      Membre de la fédération française de musicothérapie(FFM)
      Déléguée régionale du collège des professionnels musicothérapeutes de la Fédération Française de Musicothérapie
      Musicothérapeute en centre hospitalier
    • • Equipe technique
    • Gérard DUCOURNEAU


      Musicothérapeute, auteur de «Introduction à la musicothérapie», Ed. Privat, 1977, 1982; «Musicothérapie, clinique, technique, formation», Éd. Privat, 1989; «Éléments de musicothérapie» Ed. Dunod 1997

      Responsable de la formation A.M.B



      Patrick BERTHELON


      Musicothérapeute au CHS de Dijon Psychothérapeute Directeur de formation de l'Atelier de Musicothérapie de Bourgogne Formateur en psychogériatrie au centre de formation Générations. Président de la Société Française de Musicothérapie Président de la Fédération Française de Musicothérapie .

      Responsable de la formation A.M.B


    • • Formateurs
    • Sylvie VILBOUX


      Musicothérapeute-Chanteuse et Musicienne professionnelle.
      Formatrice session voix à l'A.M.B au Centre Hospitalier Spécialisé la Chartreuse. Dijon.
      Musicothérapeute en Centre Hospitalier.



      Dr Bernard AURIOL


      Psychiatre-Psychanalyste, auteur de «Le son au subjectif présent», Non Verbal / A.M.Bx, 1996



      Aurélie SANCHEZ


      Psychologue clinicienne Spécialisée en gérontologie



      Dominique TROLONGE


      Orthophoniste-Formée à la musicothérapie.



      Jérôme CHARTIER


      Formation de Musicothérapeute et diplômé du C I M, Centre International de Musicothérapie.
      Formé à l'AMB Formé au chant psychophonique, collège de Psychophonie M.L. Auchet.
      Formé en chant diphonique avec Tran Quang Hai, Ethnomusicologue au CNRS.
      Membre affilié à la fédération française de musicothérapie(FFM)



      Aurélie MARRAS


      Musicothérapeute.Diplome universitaire en art thérapie Paris Descartes.
      Membre affilié à la fédération française de musicothérapie(FFM).



      Fanély COMTE


      Musicothérapeute.Musicienne.Expérience auprès d'enfants( Structures sociales)



      Stéphane CZESKI


      Musicothérapeute.Musicien



      Patrick TROUBADOUR


      Musicothérapeute, Formateur, IDE Psy
      Délégué National Fédération Française de Musicothérapie



      Cécile FOUCARD


      Musicothérapeute.Diplome de fin d'études en direction de choeur au CNR Bordeaux.
      Chef de choeur et chanteuse lyrique.



      Nora HOCIANAT


      Accompagnement et suivi Stages et mémoire



      Lisa LABROUSSE


      Musicothérapeute
      Maîtrise/Master 1 de Psychologie à l'Université Bordeaux II (Spécialité psychologie clinique et psychopathologie)



      Pascal MARCEILLAC


      Musicien professionnel.
      Professeur de batterie et percussions.
      Diplômé des classes supérieures école Dante AGOSTINI Toulouse.



      Benjamin AURIOL


      Musicothérapeute-Chanteur lyrique.
      Interventions auprès de personnes atteintes de la maladie de Parkinson



      Renée Paule DATEU


      Relaxologue (Certifiée par la Fédération Internationale de Relaxologie).
      Animatrice d'ateliers d'éveil corporel
A.M.T
Atelier de musicothérapie de Toulouse
Organisme de formation professionnelle continue
Association loi 1901 N° W313010995 - N° SIRET : 510 438 047 000 19
Tel : 05.34.56.45.87 / Portable : 06.28.55.82.11

Création de site internet par iCreative